© 2017-2018 par Christophe CHARVE. Créé avec Wix.com

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur-Corse

C’est à Marseille, le 3 janvier 1823 que la 5e Caisse d’Epargne française est fondée, à l’initiative du préfet, le comte de Villeneuve Bargemon. Caisse du « département des bouches du Rhône », alors que ses consœurs créées à la même époque le sont pour une ville, elle acquière d’emblée une dimension géographique importante.

L’apprentissage de l’épargne est également dispensé dans les écoles au travers de l’épargne scolaire, initiative née au Mans en 1834. La Caisse d’Épargne de Marseille reste longtemps réticente à cette pratique, redoutant que celle-ci ne développe l’égoïsme chez les enfants. Il faut attendre les années 1890 pour qu’elle la développe dans les Bouches du Rhône, en lien avec les instituteurs.

A l’exception de celle d’Avignon fondée en 1832, il faut attendre cette loi de 1835 pour voir se multiplier les créations de Caisses d’Épargne en Provence-Alpes Corse. 5 établissements voient le jour entre 1836 ; 7 dans les années 1840 ; 6 dans les années 1850, portant ainsi à 21 le nombre d’établissements (parmi elles, deux Caisses corses, celle d’Ile Rousse et de Calvi fermeront leurs portes quelques années après leur création). La plupart des Caisses d’Épargne possèdent alors le statut municipal, leur création étant en effet encouragée par les instances gouvernementales et préfectorales. Les DOM comptent quant à elles 9 Caisses d’Épargne au début du XXe siècle. Celle de Saint-Pierre de la Martinique, détruite lors de l’éruption de la montagne Pelée en 1902, ne sera jamais rouverte. Ce maillage du territoire est complété par la création de succursales et de bureaux auxiliaires (en 1887 Marseille ouvre les premiers bureaux dans les parties ouvrières de la ville, à La Joliette et avenue de la Capelette).

 

En Côte d'Azur, Toulon est la première à ouvrir ses portes en décembre 1832, suivie, sous l'effet de la loi de 1835, par celle des Alpes-Maritimes et du Var, Grasse, Brignoles et Draguignan, en 1844 Antibes, Cannes en 1864, Saint-Tropez en 1871, puis Vence en 1881.

En pays niçois, la caisse a une histoire particulière puisqu'elle est créée sous statut sarde en 1859 et passe sous statut français en 1860.
(Site Internet sociétaires)