Région Limousin

La première caisse de la région est fondée en 1834 à Clermont-Ferrand, sous l'initiative du maire, banquier de son état et de quelques notables.

 

De très nombreuses caisses voient le jour en Auvergne et Limousin au cours des années 1835-1837 : à Cusset-Vichy, Moulins, Aurillac, Mauriac, Le Puy, Murat, Saint-Flour, Thiers ou Montluçon pour l’Auvergne ; à Brive, Limoges et Tulle pour le Limousin. Pas moins de 30 établissements seront créés jusqu'en 1881 (création de la Souterraine) et de nombreuses succursales viendront compléter les service de proximité.

 

Les Caisses d’Épargne d’Auvergne et du Limousin embauchent peu à peu du personnel et s’implantent dans des bâtiments plus vastes. Au départ abritées dans des locaux exigus prêtés par les mairies, certaines font l’acquisition d’édifices anciens (Aurillac, Saint Flour), d’autres préfèrent faire construire, au début du XXe siècle, leurs propres hôtels (dont, parmi les plus remarquables, Aubusson, Tulle, Ambert, Moulins ou Thiers …)

 

Quoique limitées financièrement dans l'utilisation des fonds qu'elles collectent, elles investissent dans les œuvres sociales dès la fin du XIXème. Construction des habitations à bon marché (ancêtre des HLM), comme à Guéret (La Pigue), Limoges (cités de Corgnac et de Vigenal), Aubusson (plateau Saint Jean), financement et mise en place de jardins ouvriers et construction de bains-douches à Limoges, Issoire, Dun, La Souterraine, etc, elles subventionnent de nombreuses associations de proximité : dons aux bureaux de bienfaisance, aux hospices de nuit, distributions de subsides aux chômeurs de la ville, etc..(site internet des sociétaires)
(site internet des sociétaires)

© 2017-2018 par Christophe CHARVE. Créé avec Wix.com